Les avantages du SEO CMS

Le SEO CMS vous permet d’améliorer votre référencement naturel en utilisant un logiciel free CMS qui automatise toutes les tâches de gestion de vos sites et votre marketing. Le SEO CMS est réalisé à partir d’un logiciel très facile à installer qui ne demande pratiquement pas de connaissance en informatique. Une fois mis en place, vous pouvez créer toutes sortes de sites : sites d’entreprises, sites de e-commerce, B2B, etc. Vous pouvez également y intégrer de nombreuses fonctionnalités de marketing. Le logiciel SEO CMS automatise les tâches inhérentes à votre site de e-commerce et exécute vos différentes stratégies. Il possède un moteur de devis B2B intégré avec lequel vous pouvez proposer des devis personnalisés et privés, des scénarios de vente complexes, téléventes et points de vente. Il intègre de nombreuses extensions (plugins) pour la gestion de l’expédition, des taxes ainsi que la plate-forme de paiement. Il propose également un accès privé pour les clients. Plus efficace avec le Cloud Votre portfolio évolue grâce à une agence SEO a Paris au fur et à mesure et il est possible de vendre vos produits sur plusieurs boutiques en ligne depuis un unique catalogue qui reste personnalisable pour chacun des sites. En intégrant une solution e-commerce complète, vous économisez également sur les audits SEO et sur les différents frais de services déjà inclus. Succès assuré Les sites web ou de e-commerce mis en ligne avec un logiciel SEO CMS sont compatibles à 100 % avec Google News et Yahoo News, ce qui renforce encore leur visibilité. Vous pouvez activer et automatiser les fonctions de marketing par email, marketing social, SMS, géolocalisation, relations presse ainsi que diffuser votre plate-forme de diffusion média en quelques clics seulement.   Le SEO CMS vous permet ainsi d’offrir un service de très haute qualité à vos visiteurs  tout en optimisant vos sites internet, boutiques en ligne, catalogues en ligne pour les différents moteurs de recherche dès la mise en ligne de votre site. Le logiciel SEO CMS est idéal pour les sites de produits de luxe, la vente de conseils, les produits trop dispendieux pour être vendus sur internet (véhicules, immobilier, équipement industriel,…). Il autorise également les clients B2B à payer depuis leur navigateur internet ou leur email....

Read More

Bernard Poulin, fondateur du Groupe S.M. International Inc., a fait don de 100 000 dollars à l’Institut National de la Recherche Scientifique.

Bernard Poulin, fondateur du Groupe S.M. International Inc., a fait don de 100 000 dollars à l’Institut National de la Recherche Scientifique.

Le président et chef de la direction du Groupe S.M. International Inc. Bernard Poulin, a fait un don à hauteur de 100 000 dollars à la Fondation Armand-Frappier de l’Institut National de la Recherche Scientifique. Ce don est une subvention visant à soutenir la recherche dans le domaine de la santé alimentaire. L’homme d’affaires a déclaré se sentir fier d’investir dans l’excellence scientifique à l’INRS; ce dernier a même ajouté : « En soutenant la recherche scientifique, nous participons à bâtir un avenir meilleur et consolidons la compétitivité économique de notre pays ». Ces recherches, effectuées dans le domaine de la santé alimentaire permettent le développement de l’industrie bioalimentaire en favorisant l’émergence de nouvelles technologies de transformation et de traitement. L’objectif affiché est d’obtenir des produits de très haute qualité grâce à ces innovations. Bernard Poulin salue d’ailleurs le travail exceptionnel des chercheurs de l’Institut National de la Recherche Scientifique, qui permet « de trouver des solutions concrètes à des enjeux prioritaires pour notre société ». Bernard Poulin a également participé à la 20e Fête champêtre de la Fondation Armand-Frappier, qui s’est déroulée au mois de juin 2013, en qualité de président d’honneur. Grâce à lui, la Fondation a pu récolter lors de cet évènement-bénéfice un total de 560 000 dollars de dons. Ces dons serviront bien évidemment à l’avancement de la recherche en santé alimentaire. La compagnie S.M. International Inc., à l’origine de cette généreuse donation, est une entreprise créée en 1972 par Bernard Poulin et Gérard Laganière sous le nom de Labo S.M. Inc. Basée à Montréal, S.M.I. est une firme de génie, d’applications technologiques et scientifiques, d’environnement et de gestion de projets. L’entreprise, présente sur la plupart des continents, emploie aujourd’hui près de 1500 personnes réparties sur un total de 30 pays à travers le monde. S.M. International Inc. apporte son soutien à de nombreux autres organismes, comme elle le fait aujourd’hui pour la Fondation Armand-Frappier. Bernard Poulin, natif de Sherbrooke, est lui-même impliqué dans de nombreuses organisations à but non lucratif. Il soutient notamment des organismes culturels tels que des musées, des troupes de théâtre ou encore des orchestres pour lesquels il a beaucoup de respect. Il a également participé à la production du documentaire « Beauty and the Breast », film mettant en lumière la vie de neuf femmes atteintes d’un cancer du sein....

Read More

Me Timothée Bauer, avocat pénaliste à Genève

Me Timothée Bauer, avocat pénaliste à Genève

En quelques années seulement, Me Timothée Bauer est devenu un pénaliste connu en Suisse. Avec le lancement de son nouveau site Internet, cet avocat au Barreau de Genève, de plus en plus mentionné par les médias locaux, vous propose de découvrir ses activités de façon très complète. En effet, les domaines du droit dans lesquels Me Timothée Bauer s’est spécialisé sont décrits de façon minutieuse et détaillée, dans un langage clair et accessible. Avant même d’avoir à le contacter, vous savez si le dossier qui vous occupe correspond parfaitement. Par votre lecture, vous apprendrez donc de nombreuses informations au sujet du droit pénal économique, du droit pénal général, du droit des affaires, des questions de patrimoine ainsi que du droit de la circulation routière. Au sujet de ce dernier, il faut savoir que Me Timothée Bauer est un expert de la LCR , éditant un site de conseils et d’information en la matière. En consultant le site de Me Timothée Bauer , vous découvrez en outre de nombreuses indications sur la façon de travailler de l’avocat. Là encore, ces informations peuvent vous aider à déterminer s’il est celui qu’il vous faut. Ensuite, il ne vous restera plus qu’à le contacter par téléphone, mail, ou encore via le formulaire de contact qui vous est proposé. Vous pouvez également accéder à des liens et documents utiles accompagnés d’explications claires. Leur connaissance peut parfois vous éviter d’avoir à faire appel à un avocat. Vous noterez enfin que Me Timothée Bauer travaille au sein d’une étude réputée à Genève donc le réseau de correspondants et de partenaires s’étend sur tout le globe et qu’en travaillant avec l’avocat, vous avez ainsi indirectement à votre disposition des professionnels pouvant intervenir en votre faveur dans toute la Suisse mais également à New York, Québec, etc....

Read More

Comment démarrer une entreprise? Les conseils essentiels

Comment démarrer une entreprise? Les conseils essentiels

Nombreux sont ceux qui désirent aller au bout de leur rêve et créer leur propre entreprise. Chaque année, des dizaines de Québécois se lancent en affaires et tentent de donner corps à leur projet personnel. Il s’agit d’un travail d’importance, qui comporte plusieurs formalités administratives et aspects techniques pouvant sembler complexes. C’est pourquoi, avant de lancer son entreprise, il importe de faire les choses dans les règles et de bien savoir dans quelle aventure on se lance! Voici quelques conseils pour vous aider à partir une entreprise. Le premier pas : trouver une idée prometteuse Cela peut sembler évident de prime abord, mais il s’agit d’une étape essentielle. Il faut que l’idée soit accrocheuse, inédite et qu’elle réponde à un besoin précis. Consultez vos proches, vos amis, vos collègues afin de cerner un besoin précis auquel aucun produit, commerce ou service ne répond. N’hésitez pas à prendre tout le temps nécessaire pour réfléchir! Aussi, il faut que votre idée ait trait à un domaine qui vous inspire et qui vous plaît : même si l’idée est excellente et novatrice, si elle touche à une sphère du commerce qui ne vous passionne pas, vous vous en lasserez peut-être et il ne vous sera pas autant aisé de mettre les efforts importants et de faire les sacrifices essentiels qui accompagnent le fait de démarrer une entreprise. Une fois l’idée trouvée, il faut la structurer! Précisez votre idée autant que possible; la mettre sur papier sous la forme d’un plan d’affaires complet est une excellente façon de concrétiser vos ambitions. Cet exercice mettra en lumière les points forts de votre projet ainsi que ses points faibles. Plus votre idée est précise, plus il sera aisé de la concrétiser! Entourez-vous de personnes-ressources compétentes Démarrer son entreprise est complexe et il est important de ne pas se lancer en affaires seul. Un conseiller juridique qui consacre sa pratique à l’immatriculation des entreprises, par exemple, ou à d’autres volets corporatifs peut s’avérer un allié précieux dans vos démarches. Les Chambres de commerce de votre région ou de votre ville peuvent aussi vous offrir un coup de main qui sera plus que bienvenu. Certaines étapes comme l’enregistrement d’une entreprise peuvent paraître obscures aux novices : n’hésitez pas à faire appel à des professionnels compétents pour vous assister dans vos démarches! Si certains termes vous semblent abstraits n’hésitez pas à utiliser un dictionnaire en ligne. Quelques liens utiles Le web est une source d’information riche que vous pouvez consulter gratuitement et à votre guise. Plusieurs sites de référence compilent des informations précieuses qui vous permettront d’obtenir réponse à certaines de vos questions. Par exemple, le gouvernement du Québec a créé plusieurs pages sur le démarrage d’entreprise, réunies sous le portail...

Read More

Rappel des lois et règlements du Montréal en hiver

Rappel des lois et règlements du Montréal en hiver

L’allure festive que prennent peu à peu les rues de Montréal en hiver confirme la crainte de plusieurs: décembre attend les Québécois au détour et annonce les longs mois de froid et de neige. Pour les Montréalais, le véritable casse-tête commence lors de l’entrée en vigueur des horaires de stationnement d’hiver. Chaque quartier fonctionne selon sa propre règlementation détaillée sur le site de la ville. Heureusement, la société Stationnement de Montréal répertorie depuis 1995 toute l’information relative aux stationnements disponibles en ville et au changement de signalisation. À noter que le retrait des bornes et stations des vélos Bixi dégage de nouveaux espaces pour des automobilistes toujours ravis. La société publie aussi sur son site une carte des différents stationnements de nuit gratuits mis à la disposition des citoyens lors des opérations de déneigement et de chargement de la neige. Pour encore plus de facilité, Stationnement de Montréal a lancé dernièrement une nouvelle version de son application P$ Service Mobile qui permet aux détenteurs de téléphones intelligents de vérifier chaque jour la signalisation en vigueur pour un espace précis. Avis à ceux qui ont une piètre notion du temps : il est désormais possible, via P$ Service Mobile de payer votre stationnement à distance — et de renouveler le paiement. Pour plus d’informations, consultez les sites de CAA Québec et de la SAAQ (http://www.saaq.gouv.qc.ca). L’information relative aux sanctions en cas d’effraction des règles de conduite hivernale est disponible sur le site de la SPVM. Mais le plus important concerne la sécurité routière. À Montréal et partout ailleurs dans la province le décompte est commencé! D’ici le 15 décembre, tous les conducteurs devront avoir chaussé leurs pneus d’hiver, comme il est devenu coutume de le faire depuis six ans. 2014 applique toutefois une variante, la classification des pneus d’hiver change. Seuls les pneus marqués de l’icône représentant un flocon de neige devant une montagne ainsi que les pneus munis de crampons conformes au Règlement sur l’utilisation d’antidérapants seront acceptés. Si la modification du règlement n’entre en vigueur que cette année, bon nombre de fabricants proposent des produits homologués par le ministère des Transports depuis l’adoption de la norme concernant l’adhérence du pneu à la chaussée en 1999. Il y est à noter que les pneus de secours ne doivent pas obligatoirement être marqués du pictogramme. Le règlement admet cependant certaines exceptions: dans les 7 jours suivant l’achat d’un véhicule chez un commerçant, dans les 7 jours précédant l’échéance d’un contrat de location de plus d’un an, dans les 7 jours suivant l’émission d’un certificat d’immatriculation temporaire, pour une habitation mobile, une motocyclette servant de véhicule d’urgence, un véhicule possédant une plaque d’immatriculation amovible ou tout autre véhicule faisant l’état d’une exemption émise par le gouvernement. La majorité...

Read More

Appartements et bail : un aperçu du fonctionnement

Appartements et bail : un aperçu du fonctionnement

La grande majorité des adolescents passeront un jour par l’étape de la signature de leur premier bail. C’est un événement qui marque l’émancipation du domicile familial et qui annonce le début d’une nouvelle vie, en solo ou en colocation au sein d’un nouvel appartement. Malheureusement, le bail n’est pas toujours considéré avec suffisamment de sérieux par ses signataires : cette méconnaissance peut mener à des conflits ou à des problèmes financiers lorsqu’un des colocataires décide de se pousser. Aujourd’hui, Justicecanada.ca a décidé de vous présenter un aperçu du fonctionnement du bail avec quelques points techniques qu’il serait intéressant pour vous de connaître. La durée du bail Au Québec, en règle générale, le bail débute le 1er juillet et se termine, à moins d’avoir été reconduit, le 30 juin de l’année suivante. Le renouvellement est présumé automatique : si le locataire ne reçoit pas d’avis de renouvellement et qu’il ne manifeste pas le désir de quitter les lieux au 30 juin, le bail sera automatiquement reconduit. Par contre, s’il souhaite partir, il devra en aviser son propriétaire entre un et deux mois avant de quitter les lieux si c’est un bail à durée indéterminée, et au moins trois mois avant la fin si c’est un bail d’une durée de 12 mois au plus. Enfin, il existe des baux de plus courte durée. Certains propriétaires, souhaitant offrir plus de flexibilité à leurs locataires, vont permettre la reconduction du bail sur une base mensuelle. C’est notamment le cas du Regency, un projet immobilier du centre-ville de Montréal, qui vise ainsi une clientèle de voyageurs d’affaires qui s’installent dans la métropole pour des séjours de durée déterminée (et incompatible avec le 1 an habituel). Les clauses abusives Il peut arriver que votre propriétaire essaie d’inscrire des clauses au bail mais que celles-ci soient tout simplement invalides selon la loi sur le logement résidentiel. En voici quelques exemples : Le propriétaire ne peut exonérer sa responsabilité et vous rendre responsable lorsque des dommages sont causés à votre appartement sans votre faute. Il ne peut pas non plus ajuster le prix du loyer en cours de bail. Les augmentations abusives Il est important de manifester son désaccord lorsque le propriétaire demande une hausse de loyer et que celle-ci paraît abusive. Éducaloi présente d’ailleurs un très bon guide sur ce sujet. En gros, il faut savoir qu’aucun taux fixe n’existe pour fixer l’augmentation maximale acceptable; la Régie présente plutôt un formulaire de calcul qui lui permet d’évaluer la hausse maximale qui serait acceptable dans sa situation. La variation du prix de l’énergie, les hausses de taxe, les travaux majeurs et les coûts d’entretien font partie des éléments qui pourront être utilisés pour justifier le montant. Il est important de...

Read More

Les lois et règlements au billard

Les lois et règlements au billard

Le billard est un jeu de table très sérieux! Lorsqu’on entre au sein des sphères les plus compétitives, il est impératif de bien connaître les règles ainsi que les plus petites technicités que peuvent invoquer les adversaires. Le problème, c’est que les joueurs n’utilisent pas toujours les mêmes ensembles de règlements! Il semble que d’un pays à l’autre, voire même d’une ville à l’autre, il peut s’insérer de petites différences qui, lors d’une partie, auront un impact considérable sur les résultats finaux. Afin de vous placer tous sur le même pied d’égalité, Justice Canada s’offre aujourd’hui un sujet plus « léger » et aborde les lois et règlements lors d’une partie de billard. Sources: http://www.palason.ca/reglements-billard.html http://www.montreal.fadoq.ca/docs/ile-de-montreal/Activites/Activites_sportives/jeux_ile_montreal/2012/reglement_discipline/reglement_billard_2012.pdf Le Jeu de la Huit Le Jeu de la Huit est sans contredit un des styles de jeu les plus communs parmi les amateurs de billard: c’est celui que vous verrez pratiqué dans les Dooly’s, Tapis Vert et autres salons du genre à travers le Québec. Vous l’aurez constaté, il y a une certaine logique dans la numérotation des boules de billard: les chiffres vont de 1 à 15 et la boule 8, la noire, agit comme une séparation entre les « basses » (couleur pleine) et les « hautes » (couleur partielle). Chaque joueur se verra attribué un type de boule, qu’il fera entrer dans un des six orifices avant de s’attaquer à « la Noire ». Bien évidemment, le jeu inclut aussi « la Blanche », qui sera frappée par la queue de billard afin de toucher les différentes boules. Le démarrage du jeu On place d’abord l’ensemble des boules au sein du triangle. L’ordre des chiffres n’est pas important: c’est seulement la 8 qui possède un espace bien défini, c’est-à-dire au centre. Selon la FADOQ, une boule basse et une boule haute devront être placées aux deux extrémités du bas du triangle, et le reste sera disposé de façon aléatoire. On place le sommet supérieur du triangle sur la mouche, orienté vers le haut de la table. La Blanche sera placée à un endroit sélectionné par le joueur, au sein de la zone de départ. Celle-ci est délimitée par les indicateurs le long des bandes: il ne faut pas dépasser le 2e cercle à partir du haut de la table. Le choix du premier joueur sera basé sur un « aller-retour »: chacun des deux joueurs frappera une boule vers le bas de la table afin de la faire revenir le plus près possible de la bande du haut. La surface se voit divisée en deux sections, et il est interdit de traverser la section de l’autre joueur. Si les deux joueurs font une faute, on recommence jusqu’à ce qu’on...

Read More

Annonce

Notre But

Vous faire découvrir de l'information, des actualités sur le domaine judiciaire francophone. Vous trouverez aussi des conseils qui pourront vous aider en cas de problèmes avec la justice. Car personnes n'est à l'abris d'une arnaque, d'un accident, d'un conflit avec un voisin...