Posts made in août, 2013

La pizza est-elle un légume? Le scandale américain

La pizza est-elle un légume? Le scandale américain

Les Nord-Américains, particulièrement les canadiens, possèdent une relation de plus en plus hostile à l’égard des multinationales depuis les dernières années. La révolution du 99% était un exemple flagrant de grogne contre le contrôle de la société par les poches pleines de quelques requins. Ces grandes entreprises sont toutefois responsables d’une autre plaie qui nuit grandement à l’Amérique du Nord : les lobbyistes, qui sont chargés de bloquer les réformes majeures du gouvernement et de le contrôler autant que possible au profit des multinationales. En 2011, l’État américain continuait de plancher sur une réforme importante de l’alimentation au sein des écoles, histoire de forcer les enfants à manger mieux et de contrer l’obésité rampante des Américains. Pour ceux qui ne suivaient pas l’actualité à ce moment, c’est le temps de vous rafraîchir la mémoire. Une loi forçant la consommation de légumes La loi soumise ne visait pas directement la pizza : elle souhaitait en fait qu’au moins une portion de légumes soit incluse dans tous les repas servis dans les écoles. Comme l’apport nutritif de la pizza n’était pas considéré suffisant pour lui conférer le fameux sceau « une portion de légumes », celle-ci aurait été bannie des écoles, sauf pour celles qui auraient rivalisé d’originalité pour y inclure suffisamment de végétaux. Les hommes d’affaires oeuvrant dans l’industrie des produits surgelés n’étaient pas du tout du même avis, il va sans dire. Perdre le lucratif marché de l’alimentation scolaire aurait fait très mal aux producteurs de pizzas surgelées, ce qui fait que ceux-ci firent pression sur le Congrès Américain afin que la pizza puisse être considérée, au sens de la loi, comme un repas considérant suffisamment de légumes (d’où la phrase anecdotique selon laquelle la pizza est devenue un légume. Des débats et des réflexions ont suivi, et les tenants de la pizza-légume l’ont évidemment emporté. Pas de compromis accepté Les spécialistes avaient proposé certaines alternatives pour rendre la pizza plus acceptable. On ne parlait pas ici de modifications majeures pour rendre la pizza presque santé, comme celle de Piozza pizza; il aurait simplement fallu rajouter de la sauce tomate afin que la valeur nutritionnelle devienne suffisante. Après tout, la sauce tomate reste un vecteur intéressant de minéraux ainsi que d’antioxydants, un critère sans doute suffisant pour en faire un vrai légume. Malheureusement, il semblerait que le coût de production aurait été alourdi de façon scandaleuse : environ 7 sous par unité, ce qui fait que les gens auraient dû payer 14 sous de plus à la cantine! Une variation de 1 milliard de dollars par année à la caisse, si on se fie à la consommation exceptionnelle de ce produit dans les cantines américaines. D’autres lois appliquées par le gouvernement démocrate Nous avons...

Read More

Noël et ses impacts sur la justice

Noël et ses impacts sur la justice

Non, vous ne rêvez pas : la fête de Noël approche déjà (dans seulement quatre mois!) et les médias recommenceront déjà bientôt à en parler. C’est un événement qui a un impact exceptionnellement important sur la majorité des sociétés occidentales : l’économie roule à un rythme d’enfer durant cette période, le bonheur général est à la hausse et les gens en profitent pour prendre une semaine ou deux de vacances bien méritées. Au niveau légal, il y a aussi des effets laissés par le Père Noël! Les texans votent une loi pour célébrer Noël Les accommodements raisonnables ne sont pas uniquement un sujet chaud au Québec; ils ont un impact partout dans le monde. Comme cette fête est généralement attribuée à la religion chrétienne, une minorité de musulmans (la majorité des gens de confession islamique s’en foutant complètement) a décidé de revendiquer qu’on n’utilise plus le mot Noël dans les écoles ou dans les institutions politiques. Les établissements scolaires ont donc commencé à utiliser le mot « Arbre du temps des fêtes » et certains souhaitent un « joyeux solstice d’hiver » pour éviter de se faire poursuivre en justice. Eh bien, aux États-Unis, le représentant républicain Dwayne Bohac ne l’entendait pas de la même façon. Histoire de permettre aux écoles de continuer à célébrer la fête sans se soucier de quoi que ce soit, il a fait passer une loi pour que les poursuites qui pourraient être intentées en vertu de la constitution soient bloquées. Elle s’attaque plus concrètement à une clause qui dit que le gouvernement ne peut choisir une religion nationale ou encore affirmer une préférence pour une religion. La fermeture des commerces à Noël Pour permettre aux familles de passer du temps ensemble et pour souligner le jour de la mort de Jésus, des lois existent pour empêcher les commerces d’être ouverts le jour de Noël, puisque c’est un jour férié selon les normes du travail. Même les commerces qui offrent des décorations de Noël ne sont pas épargnés par cette loi. De toute façon, arrivé au 25 décembre, il est un peu tard pour commencer à décorer! Il ne faut  toutefois pas croire que personne ne travaille ce jour-là au Québec. Les chauffeurs d’autobus, par exemple, maintiennent certains trajets à des heures modifiées. Les petits commerces d’alimentation et les pharmacies ont la possibilité d’ouvrir leurs portes si elles emploient un personnel réduit (généralement 4 personnes). Les lois de Murphy de Noël Terminons l’article avec quelques lois de Murphy, qui sont connues pour se moquer un peu du hasard de la vie. Ce sont les enfants avec les plus petits cheminées qui commanderont en général les plus gros cadeaux. Un enfant qui habite à l’étage le plus haut d’un appartement commandera...

Read More

La licence RBQ expliquée en détails

La licence RBQ expliquée en détails

Il y a quelques semaines, nous avons publié un article qui résumait de façon assez simplifiée les formalités pour quelqu’un qui souhaitait entrer dans le milieu de la construction au Québec. Celui-ci couvrait les différentes licences qu’il est possible d’obtenir pour un entrepreneur, soit aussi bien les cartes de la CCQ que la licence RBQ. Dans le dernier cas, nous avons toutefois eu l’impression que les lecteurs pourraient vouloir davantage d’informations sur les détails liés à la licence RBQ. N’hésitez donc pas à retourner lire notre article sur les formalités légales générales, mais continuez celui-ci pour approfondir un peu plus le sujet. Note: Nous avons constaté que plusieurs lecteurs de cet article démontraient un intérêt à recevoir une formation pour l’obtention de la licence RBQ. Si c’est également votre cas, nous vous recommandons de consulter le site de CESGM, une des entreprises leaders à Montréal dans la formation pour les entrepreneurs. Qui doit avoir une licence RBQ? Selon la Régie du Bâtiment du Québec (https://www.rbq.gouv.qc.ca/licence.html), un entrepreneur en construction a l’obligation de posséder une licence RBQ lorsqu’il souhaite exercer ses activités de façon légales. Dans activités, on inclue aussi bien l’exécution des travaux en elle-même mais aussi l’envoi de soumissions, la sollicitation des clients et la publicisation de ses affaires. Ceux qui construisent une propriété ou qui font construire une propriété (ou même qui promettent de construire ou de faire construire une propriété) sont appelés des promoteurs et ils ont eux aussi la nécessité d’obtenir la licence d’entrepreneur RBQ. Celui qui possède un bâtiment ou une installation qui est soumise à la loi sur le bâtiment est forcé, lorsqu’il fait les travaux par lui-même, d’avoir une licence qu’on nomme « licence de constructeur propriétaire ». Cela est valable par exemple si vous devez effectuer des travaux de plomberie sur de la tuyauterie inox. Y a-t-il une licence universelle? Vu la grande variété des travaux qui peuvent être réalisés dans l’industrie de la construction, sachez que les licences sont délivrées selon une catégorie ainsi qu’une sous-catégorie bien précises. Une personne qui obtient une licence lui permettant d’effectuer des travaux de plomberie ne sera généralement pas habilitée à pouvoir installer des systèmes électriques, par exemple. Et il peut y avoir des licences complémentaires comme pour un plombier situé dans Montréal. Comment se préparer à une licence? On a ici une question bien importante : comment s’assurer que l’on possède les connaissances qui sont demandées par la Régie du Bâtiment pour la délivrance de la licence RBQ? Eh bien, selon le CESGM, la meilleure façon est de faire appel à une école offrant des modules de formation sur le sujet. Elles sont assez nombreuses dans la région du Grand Montréal : le CESGM lui-même, Gestion Solution Construction…...

Read More

Flaherty et le resserrement des lois hypothécaires

Flaherty et le resserrement des lois hypothécaires

Depuis quelques années, la folie qui a gagné le marché hypothécaire inquiète plusieurs investisseurs au Canada. Après avoir vu l’écrasement du marché américain envoyer des millions de personnes au chômage, il faut dire qu’un effondrement de l’immobilier au pays pourrait être un véritable cauchemar. Jim Flaherty, l’actuel Ministre des Finances du Canada, avait prévu que la situation se dégraderait. Dans les dernières années, il a révisé à plusieurs reprises les règles des prêts hypothécaires afin de limiter leur accessibilité aux familles à risque de défaut de paiement. En évitant les crédits hypothécaires toxiques tels que ceux qui avaient explosé de l’autre côté de la frontière, on évite une belle partie du problème. Une question subsiste : à la lumière de ce qui se produit sur le marché immobilier canadien, M. Flaherty a-t-il obtenu le succès escompté? C’est que nous étudierons dans les prochaines minutes. Les changements apportés En juillet 2008 C’est la première fois que le ministre s’attaquera aux règles hypothécaires en vigueur. Ça en est terminé des hypothèques réparties sur 40 ans; grâce à son annonce, les banques se voient forcées de réduire la durée d’amortissement à 35 ans. Jim Flaherty sonne également le glas des hypothèques sans mise de fonds, bien que les banques trouvent alors une alternative en offrant une avance sur la mise de fonds initiale. En février 2010 Selon radio-canada.ca, Jim Flaherty annonce premièrement que tous les emprunteurs auront l’obligation de se qualifier à un prix de 5 ans à taux fixe s’ils veulent avoir accès à tout autre type de prêt. Il limite le refinancement hypothécaire à un maximum de 90% de la valeur du bien immobilier. Ce n’est pas tout! Le ministre conservateur change les règles de la mise de fonds pour les gens qui font l’achat d’une deuxième ou d’une troisième maison. Alors que la mise de fonds régulièrement demandée est de  5% ou plus, le plancher passe à 20% lorsque le propriétaire possède déjà une demeure. Cette mesure avait été particulièrement bien reçue par le marché. En janvier 2011 L’inquiétude de M. Flaherty à l’égard de l’endettement grandissant des ménages l’amène à resserrer la durée de l’amortissement d’un prêt hypothécaire; ceux-ci, qui pouvaient auparavant être réalisés sur une durée de 35 ans, sont maintenant limités à 30 ans. Le Ministre des Finances s’attaque également au refinancement hypothécaire; un propriétaire ne peut maintenant plus dépasser le seuil de 85%. Alors que le gouvernement assurait auparavant les marges de crédit garanties hypothécaires, Flaherty annonce qu’il se retire. Ces marges servent financer des bateaux, des téléviseurs et d’autres investissements de loisir, ce qui déplaît fortement au ministre. En juin 2012 Jim Flaherty annonce alors que la période maximale pour l’amortissement d’un prêt hypothécaire serait...

Read More

Les lois et réglementations sur l’usage du vélo

Les lois et réglementations sur l’usage du vélo

Pour la bonne marche globale de la circulation, tous ceux qui se partagent la chaussée sont soumis à des règles. Les usagers du vélo, alors considéré comme un véhicule, n’en sont pas exonérés. Voici un rappel de ce qu’il faut savoir en matière de réglementation pour les cyclistes. Un équipement pour la sécurité Les lois sur l’usage du vélo ont pour premier but d’assurer la sécurité du cycliste. Aussi, le matériel de ce dernier devrait répondre à des normes bien définies. Parmi les composants obligatoires du vélo figurent les freins avant et arrière, un avertisseur sonore et un éclairage dans les normes. Le vélo doit aussi être muni de catadioptres, un blanc à l’avant, un rouge à l’arrière et des plaques rétro-réflectrices oranges sur les faces latérales, et au niveau des pédales pour que la visibilité soit assurée pendant la nuit. Le non-respect de ces règlementations est passible d’une amende de 1ère classe d’un montant variant entre 11 et 38 euros. Quant aux précautions concernant le cycliste lui-même, comme le port d’un gilet muni de rétro-réflecteurs, elles sont applicables dès qu’il fait nuit, dès qu’il sort d’une agglomération ou même dès que la visibilité est mauvaise. S’il transporte un enfant, il doit équiper son vélo d’un siège spécialement conçu à cet effet à l’arrière, une précaution non obligatoire mais recommandée. Les lois applicables à la circulation Vis-à-vis du piéton, les règles qui s’appliquent aux automobilistes sont valables pour les cyclistes. Sur la chaussée, le conducteur doit céder le passage au piéton engagé quand celui-ci est sur le point de traverser. La loi est explicite quant au respect du piéton et donc il est interdit au cycliste de rouler sur les trottoirs, espaces qui leur sont réservés, sauf si le cycliste est un enfant de moins de 8 ans. Lorsqu’il pleut ou au cours d’un dépassement, le conducteur d’un deux-roues doit se faire visible ou se faire entendre pour sa sécurité. A une intersection, il ne doit pas se positionner le long d’un camion à cause des angles morts de vision. Les arrêts aux feux rouges fixes ou clignotants sont obligatoires pour les cyclistes comme pour les automobilistes, selon les termes de l’article R412-30 du Code de la route. Et tout conducteur doit respecter une distance de sécurité dans une file de véhicules pour prévenir une collision lors d’un arrêt brutal. Un code spécial « deux-roues » Comme le fait justement remarquer, le responsable du magasin de vélos veloclic.com, les usagers des deux-roues ont été minoritaires sur la chaussée lors de la mise en place du code de la route, conçu pour les voitures. Par exemple, un cycliste ne peut stationner que sur la chaussée en veillant qu’il ne gêne...

Read More

Annonce

Notre But

Vous faire découvrir de l'information, des actualités sur le domaine judiciaire francophone. Vous trouverez aussi des conseils qui pourront vous aider en cas de problèmes avec la justice. Car personnes n'est à l'abris d'une arnaque, d'un accident, d'un conflit avec un voisin...