Les risques de conduire un bateau sans permis.

Conduire un bateau sans permis implique de nombreux risques. Raison pour laquelle les personnes qui s’adonnent à la navigation de plaisance doivent désormais détenir un permis d’embarcation de plaisance ou carte de conducteur de plaisance.

 

Les risques de la navigation de plaisance sans permis

La navigation de plaisance est une activité très appréciée au Canada. Près d’une dizaine de millions de personnes s’y adonnent tous les ans. Au-delà des plaisirs de ce divertissement, il y a également les accidents et autres incidents. Ce loisir fait chaque année plus de deux cents décès. A cela s’ajoutent les six milles accidents n’ayant pas impliqué mort d’homme. Dans la majorité des cas, le pire aurait pourtant pu être facilement évité. La possession d’un permis d’embarcation de plaisance permet notamment de réduire les risques.

 

Importance du permis d’embarcation de plaisance

Différents règlements ont été instaurés dans le cadre de la délivrance du permis d’embarcation de plaisance. Ceux-ci contribuent ainsi à diminuer les accidents et décès imputables à la navigation de plaisance. En obtenant cette carte de conducteur, les plaisanciers ont la possibilité de mieux connaître leurs compétences et surtout leurs limites. Ils bénéficient de la préparation adéquate avant de profiter sereinement d’une balade au fil de l’eau.

 

Permis d’embarcation de plaisance obligatoire pour tous les plaisanciers

Aujourd’hui, toute personne qui va piloter une embarcation dotée d’un moteur et utilisée dans un dessein récréatif doit justifier d’un permis d’embarcation de plaisance qui prouve ses capacités en la matière. Cette loi, qui est en vigueur depuis le 15 septembre 2009, est valable pour tous les plaisanciers sans exception. A souligner que la carte de conducteur est valide dans l’ensemble des provinces canadiennes.

Conduire bateau sans permis

Ne tentez pas le diable en conduisant votre permis sans bateau!

Les plaisanciers qui enfreignent les règles de la sécurité nautique au Québec encourent des amendes pouvant aller jusqu’à 250 dollars et l’immobilisation du bateau.

N’oubliez pas que l’assureur pourrait aussi se retourner contre vous si il arrivait un accident à votre bateau qui était conduit à ce moment là par une personne qui n’avait pas de permis! Cela peut au final vous revenir très chère.

Pour plus d’informations vous pouvez toujours consulter le site de Transport Canada avec le bureau de la Sécurité Nautique.