Déménager un piano: qui paie en cas de bris?

Le déménagement d’un piano est un art que tous les entrepreneurs ne maîtrisent pas. Ce gros mastodonte cause bien des problèmes aux inexpérimentés : avec son centre de gravité qui varie selon les modèles, son poids très élevé et ses dimensions surprenantes, il n’est pas rare que le piano subisse des dégâts lors d’un déménagement. Si le piano tombe à la renverse à cause de l’incompétence des travailleurs, c’est une chose; si, d’un autre côté, la peinture est éraflée et que vous le constatez suite à leur départ, qui doit payer pour les dégâts? La réponse n’est pas aussi évidente qu’elle en a l’air.

C’est cette question que nous tenterons de régler aujourd’hui. Remercions Transport & Accord pour les informations trouvées sur son site web.

Piano déménagement accident

Le déménageur est-il assuré?

C’est la question de base que vous devez vous poser lorsque vous engagez quelqu’un pour effectuer le transport de votre piano. La deuxième est la suivante : À quel point est-il assuré?

L’entreprise qui déplace pour vous l’instrument ne fera pas la charité : comme vous la payez environ 300$ pour ses services (à voir selon l’entreprise et le type de déménagement), croyez-vous vraiment qu’elle défraierait de sa poche des dégâts de plusieurs milliers de dollars? Bien sûr que non. Si elle n’est pas protégée adéquatement, elle tentera tout simplement de s’esquiver de ses responsabilités.

Concrètement, vous devrez avoir la discussion avec l’entreprise pour connaître

a) Le montant maximum pour lequel votre instrument sera protégé;
b) Contre quel type de dégâts il sera protégé.

Le montant de protection

Au Canada, les lois dans le transport par camion établissent qu’un bien est assuré à hauteur de 2$ par livre (à la charge du déménageur) lorsqu’aucune autre assurance n’a été prise sur le bien. En gros, un piano de 500 livres sera protégé à un maximum de 1000$ si votre prestataire n’a pris aucune couverture de son côté et que vous ne l’avez pas contraint, par contrat, à être responsable des dégâts. En fait, dans certains cas, la couverture pourrait même être inférieure à 2$ par livre : ce sont des lois assez complexes et nous vous conseillons de ne pas vous fier sur elles pour vous protéger.

Donc, si votre déménageur de piano a bel et bien une assurance, demandez-lui de produire un document pour que vous puissiez voir jusqu’à concurrence de quel montant vous serez remboursés. Souvent, une limite aura été fixée, alors assurez-vous que la valeur de votre bien ne la dépasse pas!

Le type de dégâts et la couverture

Pensez à votre piano comme si c’était une voiture. Même avec la meilleure assurance du monde, vous ne serez pas couverts contre tous les dégâts! Imaginons par exemple qu’un arbre s’écrase sur le véhicule alors qu’il était stationné : il est fort improbable que l’assureur décide de payer pour ce capharnaüm, ce qui est tout à fait normal puisque vous n’avez pas payé assez cher.

Il se peut que la même situation se produise avec votre instrument. Assurez-vous d’avoir un contrat en bonne et due forme qui explique que tous les dégâts seront couverts.

Il était déjà endommagé!

Un déménageur de mauvaise foi pourrait être tenté de contester vos réclamations sous prétexte que les dégâts ne sont pas de sa faute. Qu’est-ce qui prouve que l’égratignure sur le côté droit n’avait pas été causée par un précédent transport ou, pire, par votre chat? Le juge de la Cour des Petites Créances n’aura pas beaucoup de matériel pour condamner ou non la compagnie!

Il est préférable de prendre des photos sous tous les angles AVANT d’effectuer le déplacement, et, encore une fois, d’établir dans le contrat que tout était en bon état.

Payer en argent comptant… c’est risqué!

Arnaquer le gouvernement en encourageant les services non-déclarés pourrait très bien se retourner contre vous. Si vous avez payé comptant, sans signer d’entente et que des problèmes surviennent, vous n’aurez aucune façon de prouver que la compagnie de déménagement est en tort et vous risquez fort bien de vous retrouver avec un piano à faire restaurer… ce qui vous coûtera bien plus cher que la TPS et la TVQ.

En conclusion, nous vous invitons à lire un guide plus complet (en anglais) sur l’assurance et le milieu du déménagement. Il se trouve ici.