Le rôle du responsable désigné PCR

Au sein d’une entreprise pouvant exposer ses travailleurs à différentes sources de radioactivité et rayonnements ionisants, la radioprotection est une problématique comme une donnée essentielle. La mise en conformité de l’entreprise vis-à-vis de la radioprotection est donc indispensable, et la personne compétente en radioprotection est un maillon primordial au sein de l’activité.

En France, le chef d’établissement a le choix de former un employé internet pour assurer le rôle de responsable PCR, ou bien de sous-traiter cette fonction par un organisme agréé et répondant aux attentes de l’article R4456-6 du décret du 7 mars 2008.

Tous les établissements qui détiennent une source de rayonnements ionisants doivent titulariser un responsable PCR (personne compétente en radioprotection). La formation du personnel travaillant en zone à risque fait partie des taches du responsable désigné PCR, ainsi que le marquage des zones soumis à réglementation, et le suivi avec la Médecine du Travail, entre autre. Le responsable désigné en PCR est également chargé de dénombrer et d’appliquer son expertise sur toutes les situations risquant d’exposer un travailleur à un rayonnement ionisant, que cela soit d’une façon accidentelle.

La personne compétente en radioprotection participe à l’élaboration d’un plan d’intervention à appliquer en cas d’accident. Elle participe également à la tenue du document unique d’évaluation des risques, à la classification des salariés, et, en collaboration avec la Médecine du travail, la PCR créée et entretient les fiches d’expositions de chacun des salariés du site. Le responsable PCR est également actif sur le suivi dosimétrique, sur les dépassements d’exposition et toutes les urgences concernant la radioprotection. Elle élabore aussi les contrôles techniques de radioprotection, et les fait appliquer.

L’autre grande mission de la personne compétente en radioprotection est administrative. Elle assure le suivi des documents du site, ainsi que leur conformité, et rend compte aux organismes compétents, comme l’ASN et l’IRSN.

Source : http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000018529939&cidTexte=LEGITEXT000006072050&dateTexte=20100408