Les tendances en propriété intellectuelle

Avec le développement fulgurant du web et du partage de fichiers en ligne, la propriété intellectuelle est devenue plus fragile que jamais. Dans les pays en développement, les grandes marques internationales sont copiées régulièrement et reproduites à des prix plus abordables. Sur les sites de streaming, on peut retrouver les blockbusters du cinéma quelques jours à peine après leur sortie en salle. Malgré les efforts intenses déployés par les entreprises pour protéger leurs droits, cette lutte est loin d’être gagnée.

Aujourd’hui, Justice Canada vous présente quelques tendances dans le domaine de la propriété intellectuelle. Vous pouvez également consulter notre article précédent sur l’utilisation des marques de commerce, des brevets et les conflits qui peuvent en découler.

Cadenas

La menace de l’impression 3D sur la propriété intellectuelle

Avec l’avènement des imprimantes 3D, qui pourraient être présentes dans la majorité des salons d’ici une décennie, les fabricants risquent d’avoir d’énormes maux de tête. Par exemple, on dit que certains sites ont déjà mis en ligne des plans permettant d’imprimer vos propres blocs LEGO, une marque qui a pourtant fait une fortune avec la commercialisation de son idée géniale de jeux pour enfants.

Imaginez un seul instant que vous êtes le président de LEGO et que votre clientèle peut maintenant s’approvisionner à prix beaucoup plus modique sur la toile. Votre réflexe premier sera sans doute de chercher à faire fermer tous les sites qui présentent les fameux plans 3D de vos produits… mais est-ce aussi facile? Le passé nous démontre que Pirate Bay et les autres répertoires de torrents ont les reins assez solides.

Parmi les autres solutions apportées, une entreprise travaille actuellement à créer une solution pour que les plans 3D fournies par une entreprise à ses clients s’auto-détruisent tout juste après une utilisation unique. Il suffirait en fait de ne pas envoyer le plan lui-même mais plutôt un fichier crypté.

Le Canada signe plusieurs traités

Le 27 janvier 2014, le Canada s’est joint à plusieurs pays industrialisés pour la protection des marques de commerce. Parmi ces traités, on compte l’Arrangement de Madrid et l’Arrangement de La Haye. En adéquation avec la fameuse Loi C-8, qui combat la contrefaçon des produits, les législateurs seront beaucoup mieux équipés pour combattre les abus!

L’année 2014 sera à suivre de près. On se rappelle très bien le tollée de protestation lorsque le SOPA avait été déposé aux États-Unis… voyons voir comment les Canadiens réagiront à la restriction de leurs « libertés » si chèrement acquises.

 

Suggestion d'articles: