Nettoyage après-sinistre : attention aux abus!

L’industrie du nettoyage après-sinistre est très vigoureuse au Québec. Avec tous les casse-têtes causés par la température, notamment la crue printanière qui fait bien des dégâts au printemps, un nombre important de ménages doit faire appel à des compagnies spécialisées pour nettoyer et désinfecter leur demeure. Ces gens sont alors à leur point le plus vulnérable, prêts à payer très cher pour protéger leurs biens, qui représentent leur vie de tous les jours.

Il est très important de connaître ses droits lorsqu’on fait appel à un prestataire de services après-sinistre.

Nettoyage après-sinistre

Surveillez bien vos factures

Certaines compagnies ont été surprises en flagrant délit de gonflage de facture, doublant le nombre d’heures travaillées afin de récolter une plus grosse somme. Comptez le temps que les nettoyeurs passent sur les lieux et vérifiez la facture finale afin de voir si des écarts importants se produisent; si c’est le cas, vous êtes en droit de vous défendre.

Attention aux maraudeurs

Lorsque le sinistre vient tout juste de se produire, les émotions sont au plus fort et la raison passe souvent en second plan. Certains experts en sinistre et certains nettoyeurs se sont spécialisés dans une pratique fort peu respectable : le maraudage de clients paniqués.

Ces escrocs écoutent les communications radio qui se déroulent entre les pompiers et les policiers afin d’être au fait dès qu’un sinistre vient de se produire dans leur région desservie. Grâce à la rapidité d’obtention de l’information, ils arrivent sur les lieux dans les minutes suivant l’incident et peuvent faire signer un contrat sous pression au ménage touché. C’est une pratique barbare qui entraîne un autre sous-problème : en plus de ne pas baser le choix de votre prestataire sur la raison, vous ne prendrez peut-être même pas le temps de lire le contrat qui est placé sous votre nez.

Par le passé, des gens se sont retrouvés à engager des professionnels du nettoyage après sinistre pour un nettoyage complet de leur maison alors qu’ils croyaient simplement faire barricader leurs portes ou leurs fenêtres (source : Protégez-Vous). Quand on sait que l’employé est payé à la commission sur ce type de vente, il y a un sérieux conflit éthique!

Le règlement sur la vente itinérante s’applique

Si on a déjà tenté de vous vendre des balayeuses ou des thermopompes par les portes, vous savez sans doute que la vente itinérante est encadrée par des règles très strictes. Si une compagnie de nettoyage après-sinistre passe par les portes pour vous vendre ses services, elle devient elle-même vendeuse itinérante au sens de la loi.

Plus concrètement, cela signifie que vous aurez droit d’annuler le contrat à l’intérieur des 10 jours suite à la signature. Cela aura été très pratique pour l’exemple ci-dessus, où le couple a dû payer pour des services qu’il ne pensait pas avoir demandé. Même si les travaux ont déjà commencé, vous avez la possibilité de faire annuler le contrat, sans pénalité. Cela ne s’applique toutefois pas si vous vous êtes déplacé aux bureaux de l’entreprise pour signer le contrat, comme cette dernière n’est plus en « situation d’itinérance ».

Quelques conseils

En conclusion, voici quelques conseils qui pourraient vous éviter des ennuis si vous avez un jour à faire face à un sinistre :

1) Passez d’abord par votre assureur. Il pourra vous expliquer contre quels types de dégâts vous êtes couvert, le maximum que vous pouvez réclamer et il aura peut-être même des conseils à vous donner pour réduire la facture de nettoyage. Enfin, il pourra aussi vous assigner un expert en sinistre et vous recommander des entreprises avec lesquelles faire affaires.

2) Lisez bien le contrat avant de signer et prenez connaissance des tarifs « extra ». Outre le tarif horaire des travailleurs, il se pourrait qu’on vous facture l’utilisation des équipements, le camion utilisé, les produits chimiques pour la désinfection, le repas des travailleurs, leur nuitée dans un hôtel cinq étoiles… bon, nous exagérons un peu dans les deux derniers cas mais vous comprenez le principe.

3) Obtenez une estimation des coûts AVANT de signer! Là, aucune chance de vous tromper, car la compagnie ne pourra pas vous faire payer le triple de l’estimation sans se faire débouter sans un juge digne de ce nom.

En conclusion, ne pensez pas que tous les travailleurs de l’industrie du nettoyage après-sinistre sont de mauvaise foi. La majorité offrent d’excellents services, mais ils passent dans l’ombre des quelques mécréants qui visent à profiter du désarroi des gens.