Comparatif du système de santé du Canada et de la France

Chaque pays met en place son propre système de santé. Le dispositif appliqué est plus avantageux dans certains pays, moins avantageux dans d’autres. Qu’en est-il du système de santé au Canada et en France ?

Le système de santé en France

Le système de santé français prévoit différentes catégories de protection. La couverture de base est assurée par la Sécurité Sociale. L’assurance maladie rembourse les différents actes médicaux en se basant sur un pourcentage préalablement défini. Le patient doit s’acquitter du reste : le ticket modérateur. La majorité des soins font l’objet d’un remboursement. Contrairement au système de santé au Canada, les soins dentaires et optiques sont couverts. A noter toutefois que l’indemnisation est généralement très en-deçà des coûts réels.

Il faut alors faire appel à une complémentaire santé (entreprise d’assurance, organisme de prévoyance ou encore une mutuelle santé en France) et bénéficier d’un remboursement optimal. Celle-ci couvre, en outre les dépassements d’honoraires correspondant à la différence entre la base de remboursement et le tarif pratiqué par le praticien. L’assurance complémentaire peut être souscrite individuellement ou par l’employeur.

 

Soin santé canada

Votre mutuelle est elle la meilleure?

Le système de santé au Canada

Toute personne justifiant du statut de résident ou de citoyen canadien est automatiquement affilié au système public de soins de santé, mais chacun peut faire appel à un prestataire privé. Dans tous les cas, les couvertures offertes par l’assurance maladie ne sont pas les mêmes d’un territoire à l’autre et d’une province à l’autre.

L’assurance maladie canadienne couvre les soins de santé primaires et les soins hospitaliers. Les consultations, diagnostics ainsi que les traitements sont gratuits. Le régime provincial rembourse partiellement les médicaments sur ordonnance avec ticket modérateur pour les personnes ne jouissant pas d’une mutuelle. Pour leur part, les soins optiques ainsi que les soins dentaires (sauf dans le cas où ils sont prodigués en hôpital), les jours en chambre privée à l’hôpital, le recours à une ambulance ne sont pas couverts. Il faut recourir à une mutuelle privée (individuelle, généralement collective et proposée par l’employeur) pour un remboursement maximal.

Suggestion d'articles: