Tout savoir sur la double homologation jet et intégral

Un casque moto ne peut être commercialisé que s’il a été homologué. Des tests sont alors réalisés sur ses divers composants. L’homologation sert en fait à prouver que le casque est de qualité et qu’il est résistant, un gage de sécurité pour celui qui le porte.

Qu’est-ce que la double homologation ?

Quand vous roulez à moto en été, vous avez besoin de casque moto qui présente une bonne aération, la plupart du temps, vous roulez visière relevée. Par contre en hiver, vous avez besoin de confort et de protection. Cela signifie alors que vous aurez besoin de deux casques de moto, ce qui n’est pas vraiment pratique. C’est pour cette raison justement que les fabricants de casque ont la bonne idée de proposer une double homologation intégral et jet. Comme le rappellent les spécialistes du site centrale-du-casque.com, le premier casque de moto ayant eu ce type d’homologation est le Shark Evoline. En fait si votre casque a une double homologation, il vous est possible de relever la mentonnière quand vous roulez en été. A noter que cela n’est pas possible si vous portez un casque modulable simple n’ayant pas de double homologation. Pour reconnaître un casque à double homologation, il suffit de vérifier l’étiquette. Normalement, il doit présenter les lettres J (jet) et P (intégral).
Parmi les casques ayant eu une double homologation, il y a le Scorpion Exo-900 Air, le Nolan N43 et le Airoh J-145. Bien que ce casque de moto soit très pratique, il faut savoir qu’il n’est pas vraiment recommandé si vous roulez sur une grosse cylindrée. En effet, ce casque n’est pas vraiment intégral mais présente plusieurs pièces indépendantes.

Plus de détails sur l’homologation de casques moto

Quand vous regardez l’étiquette d’un casque moto, vous pouvez voir la mention NF. Vous pouvez aussi voir la lettre E suivie d’un chiffre qui indique le pays où le casque a été homologué. Ensuite, en bas de ces inscriptions, vous avez une série de chiffres commençant par 04 ou 05. Enfin, il y a le numéro de série de production. Tous ces détails doivent être présents sur l’étiquette d’un casque de moto ayant été homologué.
Si l’étiquette présente la lettre J, cela signifie que c’est un casque jet, en principe, il ne présente pas de mentonnière. Si elle présente la lettre P, le modèle présente une protection minimale de la mâchoire. S’il y a la mention NP, cela signifie que le casque n’a pas passé le test d’impact sur le menton, ne disposant pas ainsi d’une protection maxillaire intégrale. Enfin la mention JP signifie que c’est un casque à double homologation. Pour tout savoir vous pouvez consulter le document juridique sur Legifrance.
Comme mentionné plus haut, plusieurs tests sont réalisés avant qu’un casque soit homologué notamment le test d’impact sur le menton et le test sur les éléments pouvant s’accrocher si jamais il y a dérapage.
Le choix de casque de moto est très important. En effet, votre sécurité sur la route en dépend en partie. Il faut bien l’entretenir et vérifier que les mousses de protection ne soient pas tassées. Il faut aussi vérifier que la coque ainsi que l’écran ne présentent pas de fissure. Si c’est le cas, il faut penser à changer de casque de moto.

Suggestion d'articles: