Le permis d’agent de voyages

Organiser des voyages pour une clientèle est un service plus complexe qu’il n’y parait. On pourrait penser qu’il ne s’agit là que d’avoir un bon sens de l’organisation et un réseau pertinent de bons hôtels, d’activités locales et de transports fiables. Cependant derrière la douceur et la simplicité des plus beaux voyages touristiques se cache bien souvent une grande complexité sur le plan légal et financier. En effet, les risques sont toujours importants lorsqu’on voyage (accident, imprévu, retard, perte de matériel…). Le permis de voyage est là pour garantir la sécurité du consommateur, sans pour autant attester de l’honnêteté ou bien encore de la qualité du service vendu.

Pourquoi un permis d’agent de voyage?

Il est donc très important de s’assurer que les personnes morales et physiques exerçant dans ce domaine d’activité ont bien les compétences, les moyens financiers et les connaissances juridiques afin d’assurer la sécurité du consommateur. C’est dans ce cadre qu’intervient l’obtention du permis de voyage délivré par l’Office de la protection du consommateur au Canada. Dans d’autres pays, comme par exemple en France, on trouve des procédures équivalentes avec une obligation d’immatriculation pour les agences de voyages. Le permis a été mis en place dans sa forme moderne le 1er octobre 2010 au Canada et il nous assure la sécurité des agences lancées récemment au Québec, comme par exemple Esprit Aventure (http://www.esprit-daventure.com). Comment obtenir ce précieux permis? Sous quelles conditions peut-on exercer des activités en tant qu’agence de voyage au Canada notamment?

agence de voyage

Les conditions

Les permis sont obligatoires et essentiels pour tous les types d’agence de voyage, même si vous ne vendez vos services que par le biais d’internet sans bureau fixe où recevoir votre clientèle. En fait, le permis est là pour attester de deux points importants : tout d’abord que l’entreprise a bien les compétences nécessaires pour garantir un service professionnel à sa clientèle dans le domaine en question. Cela doit passer notamment par une déclaration d’expérience. On exige au moins 2 ans d’expérience au cours des 8 dernières années.

Dans un second lieu, il est aussi là pour exiger des agences qu’elles fassent l’acquisition d’une garantie financière minimale auprès d’un organisme financier. Ce garanti minimal permettra à l’agence d’avoir des fonds nécessaire en cas de problèmes importants auxquels sa clientèle devrait faire face (notamment les rapatriements). Ce cautionnement peut servir notamment à indemniser la clientèle en cas de cessation des activités de l’entreprise. Toutefois comme nous l’avons dit, le permis d’agent de voyage n’est en aucun cas une garantie de l’honnêteté ou même de la qualité générale des services qui sont vendus. Ce cautionnement, selon les pays et les provinces, peut grandement varier. Par exemple, en France, il faut déposer un minimum de 100 000 euros pour obtenir son immatriculation. Au Canada, on réclame notamment un bilan qui démontre un fond de roulement d’une valeur minimale de 5000$.

Permis d’agent de voyage restreint ou standard?

Il existe deux types de permis, une version standard et une version restreinte. La version restreinte est accessible aux associations touristiques et organismes à but non lucratif qui ont une activité régionale. Sa dimension locale concerne aussi les pourvoyeurs et les producteurs de tourisme d’aventure. Toutes ces entreprises peuvent donc prétendre à la version restreinte, qui requiert des frais financier moins importants. Ce type de permis est aussi accessible des entreprises qui proposent des activités touristiques de manière accessoire à leur clientèle. La catégorie standard concerne donc au final les entreprises exerçant dans les domaine suivant : la location ou bien la réservation de services d’hébergement, l’organisation de voyage (en chine, au Machu Picchu…) ou bien encore la location ou la réservation de transport. Si vous recherchez des informations plus précises sur les conditions d’obtention du permis d’agent de voyage, vous pouvez consulter les ressources gouvernementales, où les informations à caractère juridique sont généralement claires et compréhensibles :

http://www.opc.gouv.qc.ca/commercant/permis-certificat/agence/permis/demander-un-permis/demande/